Règlementation

Parcours spécifiques.

IMGP0574 (Copier)Parcours No-kill : Remettre le poisson pris dans son milieu naturel avec les précautions d’usage. Mode de pêche : hameçon simple sans ardillon ou ardillon écrasé.

  • Oloron Sainte Marie, sur le Gave d’Aspe, de la limite aval de la réserve du barrage Sainte-Marie jusqu’à la limite amont de la réserve du barrage Sainte Claire depuis 50 m en aval du barrage Sainte Claire jusqu’au pool saumon dit “la confluence” sur le gave d’Oloron.
  • Préchacq-Josbaig et Préchacq-Navarrenx, sur le gave d’Oloron,  du bas du trou des Canabères jusqu’au lavoir situé en amont du pont de Préchacq.
  • Navarrenx et Susmiou sur le Gave d’Oloron depuis l’aval du courant BERERENX jusqu’au seuil naturel en tête du pool Charron.
  • Viellenave-Navarrenx, sur le Gave d’Oloron, (sur 500 m)  de la fin du pool de Yankee jusqu’à 100 m en amont du pont de Viellenave-Navarrenx.

Parcours réservés aux jeunes:

IMGP0623 (Copier)

  • Saint-Pée d’Oloron, sur le Vert, (700 m) : 1ère catégorie ; 1 canne ; moins de 14 ans ; Depuis 350 m en amont du pont noir, jusqu’à 50 m en amont du barrage Labourdette. La pêche au poisson mort ou vif est interdite. 5 truites par jour et par pêcheur.
  • Agnos, sur la mielle, (150m) : 1ère catégorie ; 1 canne ; moins de 14 ans; Depuis 100 m en amont du pont d’Agnos jusqu’à 50m en aval. La pêche au poisson mort ou vif est interdite. 5 truites par jour et par pêcheur.
  • Araux, sur le Lausset, (100m) : 1ère catégorie ; 1 canne; moins de 14 ans; Depuis 50m en amont du pont d’Araux jusqu’à 50m en aval. La pêche au poisson mort ou vif est interdite. 5 truites par jour et par pêcheur.

Autres parcours:

  • Oloron Sainte Marie, (700 m) sur le Vert, depuis 50 m en aval du seuil de la prise d’eau de Saint Pée d’Oloron jusqu’à 350 m en amont du pont noir, parcours santé de Saint Pée d’Oloron. Modes de pêche : ardillon écrasé souhaité ; 3 truites par jour et par pêcheur. Taille minimale de capture fixée à 25 cm.
  • Araux, (500m) sur le Lausset, depuis 50m en aval du pont d’Araux jusqu’à l’île d’Araujuzon soit 500m en aval.

Taille minimale des poissons et nombre de captures autorisé :

Truite fario, Truite arc-en-ciel, Ombre commun.

  • Sur le Gave d’Oloron en aval de la confluence avec les gaves d’Ossau et d’Aspe: 25 cm, 5 par jour et par pêcheur dont 2 truites fario.
  • Sur le Gave de Mauléon ou Saison en aval du Pont d’Osserain: 25 cm, 10 par jour et par pêcheur.
  • Dans tous les autres cours d’eau: 20 cm, 10 par jour et par pêcheur.
  •  L’AAPPMA du gave d’Oloron informe que la pêche de l’OMBRE COMMUN est interdite sur tout le département.

Autres dispositions :

  • En 1ère catégorie du Gave d’Oloron, l’utilisation de nylon de type tresse ainsi que l’emploi de nylon d’un diamètre supérieur à 20 centièmes de millimètre en bas de ligne tout au moins et le port de la gaffe sont autorisés aux seuls pêcheurs détenteurs de la CPMA “Migrateurs”. De plus ils doivent être munis d’une marque d’identification, pendant les temps et dans les zones où la pêche du saumon et de la truite de mer est autorisée. L’interdiction de l’utilisation de nylon de type tresse ainsi que l’emploi de nylon d’un diamètre supérieur à 20 centièmes de millimètre ne s’applique pas à la pêche de l’anguille pratiquée au ver, canne posée.
  • La pêche au poisson mort ou vif est interdite en 1ère catégorie dans le Gave d’Oloron.
  • Seuls sont autorisés la pêche à la cuillère, au devon et à la mouche sur le Gave d’Oloron au lieu dit “Pool Masseys” de la limite aval de la réserve du barrage Masseys jusqu’à la pointe amont de l’île Charront (pool Masseys et petit barrage).
  • La pêche à l’asticot est interdite dans les cours d’eau de 1ère catégorie gérés par l’AAPPMA du Gave d’Oloron.

Réserves permanentes :

Réserves de pêche

  • 50 m en amont et 50 m en aval des obstacles au franchissement des migrateurs établis dans le cours d’eau du Gave d’Oloron classé “à saumon et à truite de mer”.
  • Sur les zones situées à proximité des prises d’eau et des ouvrages de restitution des centrales hydroélectriques, c’est à dire à moins de 50 m en amont des grilles de protection des turbines, ainsi qu’à moins de 50 m en aval des ouvrages de restitution des eaux turbinées.