Bathymétrie du lac de Lahontan


La Bathymétrie est l’étude qui permet de déterminer la topographie sous marine d’un  plan d’eau ou d’un lac. Elle permet également de cartographier les données et de déterminer la nature du fond, blocs, sédiments, végétations etc…

L’idée principale est de définir les zones susceptibles de faire l’objet d’aménagements, immersions de supports de frayère ou immersion de caches. Tout cela dans le but de développer le potentiel piscicole du plan d’eau.

Au moyen d’une embarcation et d’un échosondeur très perfectionné nous avons avec les techniciens de la fédération de pêche des Pyrénées Atlantiques réalisé ce travail.

Matériel utilisés :
• Zodiac
• Écho-sondeur Lowrance HDS 12

Une vingtaine de tracés  ont été effectués. Chaque passage étant  espacé de 20-25m ce qui correspondait aux performances de la sonde de 455 mégahertz que nous avons utilisée.

Nous avons pu constater que les 10 premiers mètres depuis la berge nord en arrivant sur le site, sont très riches en herbier de tous genre, la profondeur  moyenne d’environ 2,5m.

A 30m du bord, la profondeur est de 6m, le fond est uniforme et plat sans présence de cassures ou d’herbiers.
A 60m depuis la berge, nous avons découvert un 1er tombant avant de revenir à une profondeur de 6m toujours sans aspérités ou cassures.
Entre 80 et 200m, la profondeur reste d’environ 6m avec quelques variations du relief (petite bute de 50cm) mais en majeure partie le fond est plat.

La partie du lac parallèle à l’autoroute est la plus intéressante car le fond est plus irrégulier avec des cassures jusqu’à 9m, et des variations allant de 6m à 9m.
Des points GPS sur les zones les plus intéressantes ont été enregistrés.

En conclusion plus  de la moitié du lac a donc une profondeur moyenne de 6m, avec un fond plat et totalement désertique.

Il existe cependant dans la anse côté ouest du plan d’eau une zone ou les dénivelés sont plus marqués et où la végétation est bien présente. Ce secteur demandera sans doute une surveillance particulière au moment de la fraie des black-bass.

Nous remercions les agents de la fédération et les bénévoles de l’AAPPMA pour ce travail. Nous vous communiquerons nos conclusions définitives ainsi que nos propositions d’aménagement.

Partager:
Ce contenu a été publié dans AAPPMA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.